cYberPoète

vendredi 2 septembre 2005

Star


Academie du rire aveugle
paillette espoir d'un soir
vie étoilé dans la nuit
silence

rire et décadence
c'a fait peur

vendredi 26 août 2005

quand plus rien ne compte

Quand plus rien ne compte
o banque reste là
Quand plus rien ne va
o banque j'ai honte
a découvert
aujourd'huis hier

rien ne va plus
faites tourner la roue
l'espoir fait survivre
ce soir il faudrait pourtant vivre

rien ne va plus
Ils me prendront tout
les homme gris
avec leurs mains géantes
leurs armures à coupes droites
leurs chaussures brillantes
les hommes cravates
que plus rien n'épatent

Ils font leur travail bien sur j'aurais du
faire attention être plus mur

Puis elle partira
au debut elle restera
au nom du passé
de l'amour
peut être...

et puis misère aidant

elle partira
avec ou sans les enfants
elle n'est pas sur terre pour souffrir.

		

mercredi 24 août 2005

la poésie

La poésie n'est peut-être plus de mode mais pourtant je crois qu'elle n'a jamais été aussi presente.
Seulement voilà, elle a pris des formes differentes de celle que l'on a toujours connus. Ce n'est plus un art abscons réservé a une élite
Déjà, les romantiques et le surréalisme avaient donné un grand coups dans les prejugés des anciennes sociétés, élevant le poète au rang de voyant (cf Rimbaud). Verlaine et ses poètes maudits, Rimbaud, Lautréamont déclarant que la poésie sera l'oeuvre de tous.

Il fallait sortir le mots de leurs carcans, il fallait reveiller les maux des sociétés anciennes pour mieux les exorciser.
La poésie est toujours là, dans le rocker contestaire des années 70, dans le rappeur de notre époque.
la poésie est contestataire, tant pis pour ceux qui croit encore aux vertu des vers.
Qu'il aillent enfouir sous terre leurs larmes.

mardi 23 août 2005

étoiles vides

Vitalité obscurité
Les mots à la volée
sur une feuille arrachée
pleurent de désespoir
dans le grand soir
strass et paillettes
amour opérettes
tout un monde de ballerines
avec des cadences d'usines
s'initie au silence
assourdissant
de la première heure du soir

Vitalité obscénité
corps déguigandés
pour être étoile
les guerriers du vide
jouent des jeux morbides
sous les feux des projecteurs
seul compte l'effet...

lundi 22 août 2005

Premier billet

Puisqu'il faut un debut


Lançons l'hamecon
peut-être ramenerons nous quelques mots
choisi
le hazard fait parfois bien les choses.